Le projet HORIZEO

HORIZEO est un projet d’énergies renouvelables d’envergure situé à Saucats, en Gironde, porté par ENGIE, NEOEN et la Banque des Territoires. Innovant, il associe un parc photovoltaïque de 1 GW qui permettrait de produire une énergie verte et compétitive, avec des technologies d’avenir, et s’inscrit durablement dans les objectifs nationaux et régionaux d’accélération de la transition énergétique.

Un contexte favorable

Localisé à Saucats, commune du département de la Gironde, à une trentaine de kilomètres au sud de Bordeaux, le projet trouve ses origines dans trois éléments fondamentaux :

  • le site d’accueil, sur la commune de Saucats, et ses caractéristiques. Il s’agit d’un site clôturé de 2 000 hectares (ha), d’un seul tenant, découpé en deux ensembles entièrement clôturés et inaccessibles au public. Ces terrains sont aujourd’hui exploités pour la production industrielle de bois et accueillent actuellement deux chasses privées (petit et grand gibier, et chasse à courre), mais aussi d’autres activités telles que du ball-trap et du tir à longue distance.
  • Un poste électrique RTE de grande capacité à proximité immédiate. Situé à environ 3,5 km à vol d’oiseau, ce poste dispose d’une capacité de raccordement au réseau électrique national très importante et rare en France. Il est situé sur l’axe stratégique d’interconnexion entre la France et l’Espagne, qui achemine de l’électricité sur des lignes Très Haute Tension à 400 000 volts, la plus haute tension existante pour le transport.
  • Un contexte politique et réglementaire favorable à la transition énergétique. Les maîtres d’ouvrage ont pris appui sur les politiques de transition énergétique, à l’échelle nationale (à l’image de la Politique Pluriannuelle de l’Energie) comme régionale (avec le Schéma Régional d’Aménagement de développement durable et d’égalité des territoires) ainsi que sur leurs stratégies d’entreprises, résolument engagées en sa faveur.

HORIZEO apporte ainsi une réponse aux enjeux de la transition énergétique en s’inscrivant dans un cadre qui, sur le plan national comme régional, a significativement accru les ambitions en matière de développement des énergies renouvelables.

HORIZEO s’inscrit dans un contexte favorable pour proposer une réponse ambitieuse et inédite.

Les composantes du projet

D’un coût estimé à environ 800 millions d’euros, le projet se composerait non seulement d’un parc photovoltaïque d’1 GW, mais également de technologies d’avenir interconnectées :

  • Un parc photovoltaïque au sol avec un objectif de puissance d’1 GW, dont la production alimentera principalement le réseau électrique et pour partie certaines technologies de la plateforme.
  • Un électrolyseur produisant de l’hydrogène renouvelable, alimenté par le parc photovoltaïque, d’une puissance envisagée jusqu’à 10 MW, pour répondre aux besoins futurs du territoire en matière de mobilité et d’industrie ; 
  • Une unité de stockage d’électricité par batteries de 40 MW pour soutenir la stabilisation du réseau électrique et lisser la production du parc photovoltaïque ;
  • Une activité d’agri-énergie sur 10 à 25 ha combinant des activités d’agriculture et de production d’électricité renouvelable dans le but de garantir une alimentation locale pour les collectivités du territoire.

Le modèle économique du parc photovoltaïque envisagé repose sur les contrats de vente de “gré à gré” (Power Purchase Agreement ou PPA en anglais), conclus directement entre le producteur et l’acheteur. Une offre verte d’électricité provenant en partie d’HORIZEO à destination des particuliers résidant à proximité du site sera également proposée.

La prise en compte de l’environnement

L’application de la séquence Éviter – Réduire – Compenser – Accompagner (ERC-A) est au cœur du développement du projet.

Elle fait l’objet d’une attention toute particulière de la part des porteurs de projet qui souhaitent conduire une démarche à forte valeur ajoutée. Une évaluation environnementale globale sera menée afin de prendre en compte l’ensemble des composantes du projet HORIZEO, ainsi que son raccordement au réseau public de transport d’électricité.

A ce stade, plusieurs études et réflexions sur les mesures environnementales sont en cours. Néanmoins les premiers relevés de l’état initial de l’environnement ont permis de cerner les premiers enjeux sur le site en termes de biodiversité, d’impacts paysagers et patrimoniaux, et de risques technologiques et naturels.

Une évaluation de l’empreinte carbone a également été réalisée afin d’orienter les choix technologiques des maîtres d’ouvrage. L’énergie qui serait produite par HORIZEO émettrait deux à trois fois moins de C02 que dans les conditions moyennes actuelles en France.

Le projet implique le défrichement de parcelles aujourd’hui dédiées à la production de bois, ce qui nécessiterait la réalisation d’une compensation sylvicole. Cette compensation, et ses modalités, seront notamment travaillées avec la filière bois et les services de l’État. Les maîtres d’ouvrage ont, dans ce cadre, l’ambition de travailler une compensation qualitative et concertée.

Dans ce cadre, les porteurs de projet envisagent le dépôt du dossier de demande d’autorisations administratives au cours de l’année 2023, pour une délivrance de ces autorisations l’année suivante. Le début des travaux de construction de la plateforme et du raccordement est actuellement prévu pour la fin de l’année 2024, pour une mise en service progressive du projet à partir de 2026.

Les maîtres d’ouvrage

ENGIE, l’un des principaux groupes énergétiques français et européens, est le premier producteur privé d’électricité dans le monde en capacité de production installée (100 gigawatts). Dans le cadre de la transition énergétique, ENGIE accélère massivement le développement de projets d’énergies renouvelables.

Pour HORIZEO, le Groupe ENGIE développerait le parc photovoltaïque, l’activité d’agri-énergie et l’électrolyseur.

NEOEN est un producteur privé français d’énergies exclusivement renouvelables qui dispose d’une capacité installée ou en construction de 4,1 gigawatts (GW). Créé en 2008, le groupe développe, finance, construit et exploite des centrales solaires, des parcs éoliens terrestres et des unités de stockage d’électricité dans 15 pays et 4 continents (Europe, Afrique, Amérique et Océanie). En juin 2021, NEOEN a annoncé avoir dépassé le cap d’1 GW de capacité en opération ou en construction en France.

Dans le cadre d’HORIZEO, NEOEN développerait le parc photovoltaïque et le stockage par batteries.

La Banque des Territoires, organisme de soutien aux collectivités de la Caisse des Dépôts et Consignations, s’est associée à ENGIE pour développer le parc photovoltaïque.

Les acteurs du projet

Rte est une entreprise de service public créée en 2000 avec pour missions d’entretenir, d’exploiter et de développer le réseau de transport d’électricité à haute et très haute tension pour l’acheminer entre les fournisseurs d’électricité et les distributeurs ou industriel directement raccordés au réseau de transport.

Son rôle dans le projet HORIZEO serait de raccorder le parc photovoltaïque au réseau de transport d’électricité national, puis d’assurer la maintenance du raccordement, qui serait intégré au réseau. Son rôle dans le projet HORIZEO serait de raccorder le parc photovoltaïque au réseau de transport d’électricité national, puis d’assurer la maintenance du raccordement, qui serait intégré au réseau.

Saucats, commune d’accueil du projet HORIZEO, est située en Gironde en Nouvelle-Aquitaine, à une trentaine de kilomètres (km) au sud de Bordeaux.

La commune de Saucats joue un rôle important, notamment au titre de la compétence urbanisme dont elle dispose encore à ce jour pour permettre la réalisation du projet.

Mentions légales © Kromi - 2022 Politique de confidentialité